Géométrie sacrée et la Fleur de vie

tableau rose-fleur-de-vie-drosana

La Magie de la Fleur de vie, Symbole sacré d’unicité du monde

fleur de vie drosana

La fleur de vie est une image géométrique parfaite.

C’est l’expression de la beauté divine absolue, de l’harmonie parfaite, de la création…

Son puissant taux vibratoire lui permet de générer de très nombreux bienfaits.

Elle harmonise, redynamise, régénère, rééquilibre les chakras, protège, élimine les énergies négatives, aide au développement personnel  ….

fleur de vie 1 bleu blanc drosana

La fleur de vie renferme des significations à caractère universel, qui rappellent l’interconnexion de toutes les choses, des êtres vivants et des énergies.

la Fleur de Vie est considérée par de nombreuses écoles de pensée comme une porte interdimensionnelle. En effet, elle permettrait l’accès à une connaissance intérieure et à un niveau de conscience profonde…

Cela fait d’elle un outil indispensable pour tous ceux et celles qui travaillent sur le pouvoir de la pensée et de l’intention.

Un dessin de fleur de vie se compose d’une série de cercles entrelacés. Il prend la forme d’une grille de fleurs à 6 pétales, pouvant être reproduite à l’infinie, et contenant  les “modèles de création” présents partout sur la Terre. 

Nous les retrouvons dans toutes les formes de vie, dans toutes les structures cristallines. Et jusque dans la structure de notre ADN !

De part sa structure parfaitement harmonieuse, la Fleur de Vie émet des vibrations particulièrement bénéfiques, que l’on peut facilement ressentir si la fleur de vie est placée dans une habitation 

Utiliser une fleur de vie vous permettra de recharger votre maison, vos aliments, votre eau, vos pierres, d’harmoniser les énergies, de purifier une pièce, d’aider à conserver vos aliments…

Comment utiliser la Fleur de Vie ?

Sa simple présence dans votre habitat permet le déploiement de son action vibratoire intense.

La fleur de vie :

  • Redynamise et purifie les boissons et les aliments.
  • Aide à la conservation des aliments
  • Rééquilibre et harmonise un lieu, une habitation, une pièce
  • Améliore le sommeil
  • Favorise l’apaisement mental , la concentration et la prise de décision 
  • Corrige et atténue des blocages géobiologiques
    Excellent support pour les séances de méditation
  • Harmonise et purifie les corps subtils et les centres d’énergie du corps ect…

Utiliser comme dessous de plat pour votre carafe d’eau ou pour vos plateaux de fruits : pour redynamiser vos aliments et boissons…

Placer une ou plusieurs Fleurs de Vie dans des zones de la maison nécessitant  Disposer la Fleur de Vie sur un meuble ou une étagère dans la pièce principale pour la réharmonisation vibratoire et la protection des lieux, ou bien dans votre bureau…

Drosana 

L’Ail des ours, une merveilleuse plante sauvage

ail-des-ours-recettes-drosana

L’ail des ours, ou ail sauvage est une plante sauvage exquise, qui contient beaucoup de vitamine C.

Cette merveilleuse plante sauvage est une plante vivace à bulbe qui pousse dans les sous-bois de hêtres et de chênes et dans la fraîcheur des ruisseaux et des rivières le frais.
Ses fleurs sont blanches en forme d’étoile.

Ma video de la cueillette d’ail des ours et la fabrication du pestou ici!

Une histoire ancienne dit que l’ail des ours sort de terre en même temps que l’ours de son hibernation, et que celui-ci s’en régale. Car c’est un dépuratif de choix pour nettoyer son organisme.

Les vertus de l’ail des ours

Les feuilles de l’ail des ours contiennent beaucoup de vitamine C, ce qui donne à la plante des vertus toniques,
Il est recommandé en cas d’athérosclérose, d’arthrite, de rhumatismes, mais elle est aussi :

  • dépurative et amincissante ;
  • vermifuge : l’ail des ours combat les vers blancs, parasites de l’intestin (oxyures) ;
  • hypolipémiante, c’est-à-dire qui diminue le taux de mauvais cholestérol ;
  • vasodilatateur des coronaires ;
  • anti-hypertenseur en diminuant la pression sanguine ;
  • anti-agrégante (freine l’agrégation des plaquettes) ;
  • régulatrice du système gastro-intestinal, ( ballonnements, douleurs…
  • antifongique : combat les champignons comme le Candida albicans ;
  • antibactérienne et antivirale, elle aide à lutter contre la grippe ;
  • expectorante pulmonaire ;
  • aide le foie à détoxifier 
  • légèrement hypoglycémiante,
  • antioxydante : elle protège les cellules du stresse oxydatif dans le cas de certaines maladies et dans le vieillissement

     Comment utiliser l’ail des ours en cuisine?

    Une saveur plus fine et douce que l’ail, faisant penser à l’oignon ou la ciboulette, émerveille  nos sens.

  • Servez-vous en pour aromatiser votre sel, préalablement déshydraté et réduite en poudre ajouter du sel fin.
  • Pour aromatiser du vinaigre : hachez des feuilles et laissez-les macérer dans du vinaigre de cidre. Après deux semaines, filtrez, puis versez dans des bouteilles.
  • Pour préparer un pesto : mixez des feuilles avec de l’huile d’olive et du sel pour obtenir une épaisse pâte.voir la vidéo !
  • Cueillez les feuilles avant la floraison, car lorsque le bouton s’ouvre, elles perdent leur saveur. Récoltez les boutons floraux comme des câpres sauvages pour préparer des boutons d’ail des ours au vinaigre.
  • Si vous avez d’autres suggestion merci de partager !
    Bon appétit

Utilisation et posologie de l’ail des ours

Dosage

      • Le bulbe est utilisé dans des teintures, sirops, décoctions, cataplasmes.
      • Consommé cru, il permet de conserver un maximum de vitamine C.
      • Broyé dans du lait, le bulbe sert de vermifuge. Il sert d’antiseptique intestinal en stoppant les fermentations et en aidant à la normalisation de la flore intestinale.
      • Nous pouvons aussi utiliser le bulbe contre les maladies de peau, l’eczéma et les furoncles.
      • L’essence est utilisée comme rubéfiant sur les rhumatismes mais aussi comme désinfectant de l’air intérieur.
      • Les feuilles fraîches peuvent être ajoutées à des préparations culinaires pour lutter contre les diarrhées chroniques et aiguës.
      • L’essence d’ail des ours peut être utilisée en friction contre les rhumatismes. Il convient de faire macérer 30 g d’ail écrasé dans 25 cl de vinaigre de vin durant une dizaine de jours.
      • En usage externe, les gousses d’ail des ours pliées font disparaître les cors, les durillons et les verrues.
      • Sous forme de gélules, il facilite la digestion, aide à faire baisser la pression artérielle et stimule la circulation sanguine (luttant ainsi contre les jambes lourdes).
      • En infusion, il facilite la digestion et est aussi un remède contre les ascaris.

Bonne cueillette et bonne dégustation !

Drosana

 

L’alimentation vivante: régénération et santé optimale

alimentation vivante Drosana

L' alimentation vivante, est-ce une mode?

L’alimentation vivante, véritable source de nutriments indispensables à une bonne régénératio, pour une bonne santé! 

Il y a quelques centaines d’années, Hyppocrate, le Père de nos médecins, prônait déjà  l’alimentation vivante! 

« Fais de ta nourriture ton médicament et ton médicament sera ta nourriture »… 

« Nous sommes ce que nous mangeons
Voilà ses précieux conseils ! ..

 

manger-vivant-ta-nourriture-est-ton-médicament-Drosana

Malheureusement les médecins aujourd’hui hui, durant leur longue formation n’ont que quelques heures consacrées à l’alimentation …

Les grands principes de l'alimentation vivante

Les objectifs

  • Favoriser l’élimination des déchets qui s’accumulent dans l’organisme.
  • Prévenir de certaines maladies, en alléger les symptômes, voire même arriver à les guérir…
  • Vivre plus longtemps, et en bonne santé!.
  • Vivre en pleine conscience de qui nous sommes et dans le respect de ce que nous sommes : des Etres Humains vivants libres et conscients.

Pourquoi favoriser une alimentation vivante

En alimentation vivante on utilise principalement des aliments crus, de préférence biologiques, n’ayant subi aucune transformation,
à part ces aliments: 
–  La germination (graines germées)
–  La fermentation: (choucroute crue)
–  La déshydratation: (séchage à 42 °C)

Bien que ce type d’alimentation (dans sa version stricte) soit plutôt végétalien, (sans aliments animaux), certaines variantes de ce régime incluent les viandes et le poisson crus.)
Pour ma part, je mange parfois un peu de poisson, pêché en pleine mer, pas d’élevage ..  parfois des oeufs de la ferme voisine ! … et un peu de fromage de brebis.

Dans cette pratique, on adopte la plupart du temps le principe des «combinaisons alimentaires », qui consiste à ne pas mélanger certains groupes de nutriments, par exemple les protéines avec les féculents, ou les fruits sucrés avec les fruits acides.

Quel est le bénéfice de l'alimentation vivante?

L’élément clé de ce régime est la conservation des enzymes, naturellement présentes dans les fruits, les légumes et les germinations, Ils sont détruites par la cuisson lorsque la température excède les 42°C.

Sans ces enzymes, les organes du système digestif et le pancréas doivent plus travailler, en produisant eux même, les enzymes nécessaires à la digestion des aliments. C’est une dépense  énergétique, qui, à long terme, affaiblit les organes internes, les prédisposant allergies à diverses pathologies.

De plus, l’alimentation vivante permet d’éviter un phénomène appelé la «leucocytose digestive» où l’organisme réagirait aux aliments cuits qu’il considérerait comme « étrangers » Le système immunitaire enverrait donc ses globules blancs (leucocytes) combattre ces aliments, détournant ainsi son attention des véritables envahisseurs (bactéries, virus) et prédisposant l’organisme aux infections.

Les aliments vivants, tels que les fruits et les légumes, ont une teneur en eau élevée, ce qui favorise l’hydratation du corps. Boire suffisamment d’eau est également une partie importante de ce régime.

L' alimentation alcalinisante et anti-inflammatoire

Les aliments anti-inflammatoires sont essentiels pour réduire l’inflammation dans le corps. C’est le cas de l’alimentation vivante, qui encourage la consommation d’aliments tels que le curcuma, le gingembre, les baies, les légumes crucifères et les légumes-feuilles. Une alimentation riche en nutriments essentiels, en vitamines, minéraux (basiques)  les antioxydants et les enzymes. Ces composés nourrissent le corps en profondeur et soutiennent la santé globale.

  1. Éviter les aliments transformés : L’alimentation vivante limite ou exclut les aliments transformés, tels que les produits laitiers, les viandes transformées, les céréales raffinées et les aliments riches en sucre ajouté.

  2. Équilibre : Bien que l’alimentation vivante favorise les aliments crus, il est important de maintenir un équilibre. Certaines personnes choisissent de compléter ce régime avec des aliments cuits de manière saine, comme les légumes cuits à la vapeur ou les légumineuses.

L’alimentation vivante, alcaline et anti-inflammatoire vise à améliorer la santé, à renforcer le système immunitaire, à favoriser la digestion et à prévenir diverses maladies. Cependant, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé ou un nutritionniste avant de modifier radicalement son régime alimentaire pour s’assurer qu’il répond à vos besoins nutritionnels spécifiques.

Les aliments acidifiants produisent de l’acide urique, sulfurique, acétique, lactique et phosphorique.

Ces aliments  alcalinisants, comme les fruits doux et de saison , les légumes et les germinations, contribuent à un bon équilibre acido-basique de l’organisme.

La fermentation

La fermentation est un phénomène qui transforme le sucre d’un aliment en acide lactique, en alcool ou en acide acétique (vinaigre). Cette transformation se fait grâce à des micro-organismes naturellement présents dans l’aliment, ou ajoutés. (voir l’article) 

alimentation-vivantlegumelacto-fermentes-drawsana
legumes fermentes

La fermentation est un moyen traditionnel de conservation des aliments. C’est le seul qui améliore leur valeur nutritive, leur saveur et leur digestibilité.
La fermentation lactique ou lactofermentation est celle qui est la plus intéressante du point de vue nutritionnel.

Voici des exemples d’aliments fermentés : le yoghourt, la choucroute (voir la vidéo ), le miso,  le kefir,  la bière…

graines-germees-germination-alimentation-vivante-
Graines germées.

La germination ou les graines germées 

 Une graine donne naissance à une nouvelle plante, dans les conditions d’humidité, de chaleur et à l’abri de la lumière. 

La plus importante réaction chimique dans la graine germée est la synthèse d’enzymes qui permet une prédigestion des glucides, des lipides et des protéines de la graine.
Avec une  multiplication impressionnante de certaines vitamines (+500X pour la Vitamine C! ) et la production de chlorophylle qui commence quand une petite tige voit la lumière.
La germination est une usine de prédigestion et de fabrication de nutriments.

C’est le seul aliment  BIOGENIQUE, celui qui génère la vie!  (voir article) 

recette-pomme caramélisée
Pommes caramélisées aux épices

La déshydratation

 L’eau est progressivement retirée, tout en préservant la les nutriments essentiels, vitamines, minéraux et enzymes.

Ici, les pommes caramélisées aux épices ! un peu délice! 

 

La déshydratation est une technique utilisée pour préserver les nutriments des aliments en les déshydratant à une température maximale de 42°. Cette température est cruciale car elle permet de maintenir les enzymes des aliments vivantes, ce qui les rend plus nutritifs. La déshydratation permet  la conservation des aliments sans conservateurs chimiques.
Elle offre une diversité culinaire, riche et créative, les aliments peuvent être utilisés de multiples façons, tels que des en-cas sains, des ingrédients pour les salades, crackers… les légumes, les fruits, les crackers, les « cuirs »de fruits et cuirs de jus…. tout peut se déshydrater ! 

Aliments à privilégier en alimentation vivante

Fruits crus ou séchés
Miel non pasteurisé
Légumes crus ou lactofermentés
Légumineuses germées
Céréales germées
Pain germé
Lait de noix
Fromages végetaux 

Noix et graines crues ou germées
Huiles de première pression à froid
Jus frais de légumes et de germination
Aliments et préparations végétaux déshydratés (42°)
Algues… 

Je vous souhaite une bonne régénération

Drosana 

Le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire

cure-foie-calcul-biliaire

L'étonnant nettoyage du foie et de la vésicule biliaire d'Andréas Morritz

nettoyage-du-foie-Andrea-morrtiz
livre d'Andreas Morritz

Le nettoyage ou la cure du foie et de la vésicule biliaire est l’une des approches les plus importantes pour améliorer sa santé.

Retrouver une bonne énergie c’est possible!

Cette cure vous permet d’évacuer peu à peu  vos calculs biliaires.

Si vous souffrez d’un de ces symptôme vous avez probablement des calculs biliaires dans votre foie ou dans votre vésicule biliaire..

Diarrhée, constipation, obésité hernie, difficultés respiratoires hémorroïdes, hépatite, cholestérol, pancréatite, maladies cardiaque, trouble du cerveau, ulcère, vomissement, dépression, problèmes de prostate, perte de cheveux, cheveux très gras

Maux de tète, problème de dents et gencives, fatigue chronique, perte tonus de musculaire, cernes, teint brouillé, goutte, épaules et cou raide, douleurs articulaires, problèmes hormonaux, problème de peau, tache pigmentaire, cancer, ostéoporose, langue chargée …

Pour comprendre de quelle manière les calculs biliaire interagissent dans ces différent maux, je vous invite vraiment à lire le livre d ‘Andreas Moritz

Précaution avant de faire la cure du foie

Le nettoyage du foie est une des méthodes les plus efficaces pour retrouver une bonne santé.
Il n’y a pas de risque si vous suivez exactement toutes les instructions.

Je vous prie de prendre l’avertissement qui suit très au sérieux. 

Il y a beaucoup de gens qui ont utilisé des recettes de nettoyage du foie qu’ils ont reçu d’amis ou qu’ils ont trouvé dans l’internet et ils ont souffert de complications inutiles.
Ils n’avaient pas connaissance de la procédure complète et la façon dont cette cure agit et ont cru qu’il suffisait d’expulser quelques calculs du foie et de la vésicule biliaire.

Comment nettoyer son foie et sa vésicule biliaire?

Le nettoyage du foie exige six jours de préparation, suivis de 16 à 20 heures pour le nettoyage en soi.
Pour éliminer les calculs biliaires vous avez besoins des produits suivants:

  1. Jus de pomme Bio ( riche en acide malique ) 6 x 1 litre
  2. Sulfate de magnésium (qui va dilater les canaux hépatiques): 4 cuillères à soupe dans 750 ml d eau
  3. 120 ml Huile d’olive vierge (bio première pression à froid)
  4. 180 ml de Jus de pamplemousse frais (rose, ou mélange de citron et orange) 
  5. Un récipient avec couvercle pour émulsionner.
  6. Bouillotte 

Notes:
Le sulfate de magnésium trouve dans toutes les pharmacies, ou il est connu comme laxatif.
Aux États-Unis le sulfate de magnésium est vendu sous le nom « Epsom salts» ou Sel d’ Epsom »

Préparation de la cure du foie du foie

Commencer par boire 1 litre de jus de pomme tous les jour pendant de six jours.
(Vous pouvez en boire plus si cela vous avez envie ). L’acide malique du jus de pomme va ramollir les calculs biliaires et ainsi faciliter leur passage par les conduits biliaires.
Le jus de pomme a un fort effet de nettoyage.
La fermentation causée par le jus de pomme aide à élargir les conduits biliaires. Si cela devient un peu inconfortable, vous pouvez diluer le jus de pomme avec de l’eau.
Buvez le jus de pomme lentement au cours de la journée, entre les repas (évitez de boire le jus pendant, juste avant et pendant les deux premières heures après un repas et le soir).
Il est à prendre en plus de votre consommation habituelle d’eau.
Note: Il est préférable d’utiliser du jus de pomme organique.
pensez à rincer la bouche pendant la journée pour empêcher que l’acide ne causent des dommages à vos dents.
[Au cas où vous vous auriez une intolérance ou une allergie au jus de pomme, voyez les autres options expliquées dans des difficultés avec le nettoyage, à la fin de ce chapitre.]

Recommandations diététiques durant la cure

Pendant la semaine de préparation, évitez de consommer de la nourriture ou des boissons froides, ( chaud ou tempéré).

Pour aider le foie à se préparer, essayez d’éviter les aliments d’origine animale, les produits laitiers et les aliments frits. À part cela, mangez des repas normaux, en évitant les excès.

A quel moment  faire la cure ?

Quel est le meilleur moment pour effectuer le nettoyage?
Il serait préférable de planifier la partie principale avec lla purge  pendant un week-end, lorsque vous avez assez de temps pour vous reposer.

Bien que le nettoyage soit efficace à tout moment du mois, il serait préférable de le faire coïncider avec la nouvelle lune.
Important aussi de commencer le premier nettoyage au printemps, c’est la période la plus propice pour solliciter le  foie. 

 Si vous prenez des médicaments?

Pendant le jour du nettoyage du foie, (jour 6) évitez de prendre des médicaments, des vitamines ou des suppléments qui ne sont pas absolument nécessaires.
Il est important de ne pas donner au foie du travail supplémentaire qui pourrait interférer avec ses efforts de nettoyage.

Pensez à faire un nettoyage du colon

Faites en sorte de nettoyez votre côlon avant et après le premier nettoyage du foie.
Nettoyer le côlon, soit quelques jours avant le nettoyage ou, idéalement, le sixième jour de préparation, aide à éviter ou minimiser un possible malaise ou nausée qui pourrait se présenter pendant le nettoyage du foie, (dù aux toxines)
Celà empêche également un reflux du mélange l’huile ou de déchets des intestins.
De plus, l’élimination des calculs biliaires se fera plus rapidement et plus facilement.

L’irrigation du côlon (l’hydrothérapie) est la méthode la plus rapide et la plus facile pour préparer le côlon à un nettoyage du foie.
Un lavement est une méthode possible ( on trouve des bock de lavement en pharmacie).

Que faire le jour de la cure?

Ce qu’il faut faire le jour de la cure proprement dit (6 ème jour de jus de pomme):
Si vous avez faim, mangez un petit déjeuner  très léger dans la matinée, tel que flocon d’avoine avec de l’eau tiède.
Évitez:
le sucre ou les édulcorants, les épices et surtout le lait, le beurre, l’huile, le fromage, le yogourt, le jambon, les œufs, les noix, les pâtisseries, les céréales froides; etc.
Adoptez les fruits ou des jus de fruits frais si possible.
À midi, mangez des légumes vapeur nature ou du riz blanc (de préférence du riz Basmati), parfumé avec un peu de sel non raffiné de mer ou de sel cristallin.

Pour ma part je préfère manger une compote de fruit, un jus frais,  vraiment tres léger, mais souvent rien. C’est encore mieux. 

A partir de 14 h ne mangez et ne buvez plus rien (sauf un peu d’eau) autrement, vous ne pourrez pas déloger de calculs!

Suivez très précisément l'horaire donné ci-dessous pour tirer un avantage maximum du nettoyage du foie.

Le soir

18 H:
Ajoutez quatre cuillères à soupe (50 grammes) de sulfate de magnésium à 720 ml d’eau dans un verre.

Ceci donne quatre portions d’environ 180 ml (4 verres)
Buvez maintenant (18 H) votre première portion (180 ml.
Vous pouvez prendre quelques petites gorgées d’eau après, pour neutraliser le goût amer dans la bouche ou ajouter un peu de jus de citron au mélange pour en améliorer le goût.
Certaines personnes le boivent avec une paille.
ou se boucher le nez.
Une des fonctions principales du sulfate de magnésium est de dilater les conduits biliaires et de faciliter le passage des calculs.
De plus, il élimine les déchets qui pourraient entraver le relâchement des calculs.

Si vous êtes allergique au sulfate de magnésium, ou n’êtes pas capable de le boire, vous pouvez utiliser du citrate du magnésium, mais il s’agit là d’un deuxième choix.]

20 h
deuxième verre de sulfate de magnésium

21:30:
Si vous n’avez pas été aux toilette jusqu’à présent, et si vous n’avez pas fait de nettoyage du côlon dans les dernières 2 heures, faites un lavement avec de l’eau; ceci déclenchera des selles.

21:45:
Lavez les pamplemousses (ou les citrons et les oranges . ) Pressez-les et enlevez la pulpe.
Vous 
aurez besoin de 180 ml de jus. Versez le jus et 120 ml d’huile d’olive dans le pot d’un demi litre. 

Fermez le pot et secouez-le fortement, jusqu’à obtention d’une émulsion homogène. Idéalement, vous devriez boire ce mélange à 22:00, mais si vous sentez que vous avez encore besoin d’aller aux toilettes de temps en temps, vous pouvez retarder cette étape pour un maximum de 10 minutes.

22:00:
Mettez-vous debout à côté de votre lit (ne vous asseyez pas) et buvez la préparation, si possible d’une seule traite. 
Si nécessaire, prenez un peu de miel entre des petites gorgées,

COUCHEZ-VOUS TOUT DE SUITE !

Ceci est essentiel pour relâcher les calculs biliaires! 

Éteignez les lumières et couchez vous!

 A plat sur le dos avec 1-2 oreillers pour surélever votre tête.
Votre tête doit être plus haute que l’abdomen.
Si ceci est inconfortable couchez-vous sur votre côté droit avec les genoux repliés sur ventre.
Restez couché parfaitement immobile pendant au moins 20 minutes et essayez de ne pas parler!
Portez votre attention à votre foie.

Certaines personnes trouvent avantageux de placer un cataplasme d’huile de ricin et une bouillotte chaude sur la région du foie.

Pensez à mettre une bassine près de vous au cas où…

Le matin suivant

6:00 – 6:30 du matin:
Lorsque vous vous réveillez, mais pas avant 6 heures du matin, buvez votre troisième portion de sulfate de magnésium (si vous avez soif, buvez un verre d’eau chaude avant de prendre le sulfate de magnésium).
Reposez-vous, lisez ou méditez.
Si vous êtes encore fatigués, vous pouvez vous recoucher, ou faire des exercices légers, par exemple du yoga.

8:00 – 8:30 du matin:
Buvez votre quatrième et dernière portion de sulfate de magnésium.

10:00 -10:30 du matin:
Vous pouvez boire du jus de fruit frais.
Une demi-heure plus tard, vous pouvez manger une compote ou un fruit frais.
 

Une heure plus tard, vous pouvez manger un repas très léger, végétal de préférence.
Jusqu’au soir ou au lendemain matin, où vous devriez être à nouveau dans votre état normal, et vous sentirez les premiers signes d’amélioration.

La première peut être fatigante, c’est quand même un « gros nettoyage  » phsique et énergétique du foie, mais les suivante se passent bien mieux. 

Continuez à manger des repas légers pendant les jours qui suivent.

  Rappelez-vous que votre foie et votre vésicule biliaire ont subi une grande «opération chirurgicale » mais sans les effets secondaires nuisibles.

A savoir que lorsque vous décidez de commencer votre premier nettoyage, il est important de refaire la même opération environ toutes les 3 semaines, jusqu’à ce que durant 2 nettoyages consécutifs vous n’ayez plus de calculs!
Et oui! mais ça vaut vraiment le coup!

Laisser le foie à moitié nettoyé peut causer encore plus de malaises!

Il est probable que quelques calculs biliaires restent coincés dans le côlon.
Ils peuvent être rapidement et facilement expulsés lors d’une irrigation du côlon.
Celle-ci devrait être exécutée idéalement le deuxième ou le troisième jour après le nettoyage du foie.
Si des calculs biliaires restent dans le côlon, ils peuvent causer des irritations, ces calculs peuvent devenir une source de toxémie dans le corps.
Si une hydrothérapie n’est pas disponible là où vous habitez, vous pouvez faire un lavement de café (3 cuil à café pur 2 litre d eau) ) suivi par d’un lavement d’eau.
Ou vous pouvez toujours mélangez une petite cuillère de sulfate de magnésium à un verre d’eau chaude, et le boire à jeun le matin du jour où vous auriez procédé à une irrigation du côlon suite à un nettoyage du foie. 

Les gens dont le côlon est sévèrement obstrué ou qui souffrent de constipation, devraient considérer de faire au moins 2-3 irrigations du côlon avant leur premier nettoyage du foie.

De plus, il très important d’irriguer votre côlon dans trois jours après chaque nettoyage du foie.

Il se peut que vous sentiez les calculs voyager dans les conduits biliaires, comme des billes.
Vous ne devriez pas ressentir de spasmes, ni de douleurs parce que le sulfate de magnésium tient les soupapes des conduits biliaires largement ouverts et détendues, et que la bile qui est excrétée avec les calculs sert de lubrifiant (ceci est très différent d’une colique biliaire, où il n’y a pas de magnésium ou de bile).
Ensuite, dormez, si vous le pouvez.

Si vous avez besoin d’aller à la toilette pendant la nuit, faites-le.
Vérifiez s’il y a déjà des petits calculs biliaires (vert pomme ou couleur bronze) qui flottent dans la toilette.
Il se peut que vous vous sentiez légèrement mal pendant la nuit et/ou dans les petites heures du matin.

Ceci est surtout dû à un relâchement fort et soudain de calculs biliaires et de toxines du foie et de la vésicule biliaire, qui cause un reflux du mélange d’huile dans l’estomac.

Cela passera au cours de la matinée.

Pensez vraiment à réitérer cette cure plusieurs fois c’est important.

Ensuite chaque année au printemps la refaire une ou 2 fois

Je me réserve un petit tamis pour récupérer les calculs .

N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples renseignements .

Prenez soin de vous!

Drosana

 

calculs biliaires

Hygiénisme et Iridologie

iridologie drawsana

l'iridologie est un outil indispensable à un bon hygiéniste

Commençons tout d’abord par comprendre ce qu’est l’iridologie :

L' iridologie : Les yeux sont le miroir de l’âme


Comme le dit le proverbe : « Les yeux sont le miroir de l’âme »

iridologie-drawsana

L’iridologie ou « étude de l’iris » (la partie colorée de l’oeil) a fait de ce proverbe son credo.

L’iridologie n’est pas un diagnostic médical, en revanche, elle propose une vision rapide et précise permettant un bilan organique, biologique et neuropsychologique.

Il est alors facile pour l’iridologue compétant de déceler, par exemple, un terrain immuno-déficient avant même que n’apparaissent les premiers symptômes.

Et c’est là un des avantages de l’iridologie, celui de la prévention.

Car le diagnostic classique de l’urgence reste du domaine médical à travers d’autres approches.

iridologie-drawsana

Une  carte de l’oeil et les liens avec les organes.

55 000 liaisons nerveuses relient le corps à l’oeil.

Comment fonctionne l’iridologie ?

L’iris est richement vascularisé ce qui en fait un bon système de véhicule de l’information. 

C’est déjà une première relation avec le corps. L’iris est richement innervé, plus de 55 000 filaments nerveux y aboutissent, c’est une deuxième relation avec le corps.

Concrètement, l’iridologue étudie la couleur, la texture, la pigmentation, le relief et un ensemble d’autres facteurs qui définissent la particularité de chaque iris. 

On peut regrouper quelques observations 

  • La tonicité des fibres qui composent la trame de l’iris donne une impression générale de l’état physiologique. Ainsi, la fermeté ou, à l’inverse, le relâchement des fibres irait de pair avec la résistance individuelle.
  • Les signes particuliers comme les tâches, les dépôts, les bosses, les creux ou les couleurs agissent comme des indicateurs de faiblesses, perte d’équilibre… Une tâche blanche indiquerait un processus de vieillissement prématuré…

Selon la cartographie de l’iris, l’oeil représente une véritable carte géographique du corps. Chaque organe correspond à une zone définie. La localisation d’un signe particulier dans une zone spécifique indique quel organe pourrait être perturbé.

Cette cartographie est au centre de la démarche d’analyse.

iridologie drawsana

Dominique Bombino

Praticien thérapeute et hygiéniste.

https://detoxetbienetre/

Tel : 06 07 03 76 59

 

L hygiénisme

L hygiénisme est le principe selon lequel tout être vivant tend naturellement vers la guérison.

L’hygiénisme est l’art de se nourrir et de se soigner en harmonie avec les lois de la nature et par la bonne connaissance des aliments spécifiques à l’espèce humaine.

Tout est régit par des lois naturelles. D’où l’importance de connaître les lois de la vie et celles qui régissent l’espèce humaine en particulier.

Dans la fabuleuse organisation de la vie interne cellulaire, il n’y a pas de place pour le hasard.

Notre organisme, et lui seul, possède la prérogative de nous sortir du désordre (maladie) par son propre pouvoir d’auto guérison (sous réserve que l’on supprime l’origine du déséquilibre).

Il existe un lien de continuité et d’évolution entre les différents états pathologiques:

  • aigus
  • chroniques
  • dégénérescence
    Contrairement à la médecine officielle qui traite les symptômes,.

L’Hygiénisme nous dit : supprimer la cause et l’effet disparaîtra.
L’hygiénisme est donc un enseignement tiré directement de la vie, par l’observation de ses Lois.

C’est le plus précieux bagage culturel auquel un homme sain d’esprit puisse rêver, car il permet de vivre libre et autonome de l’enfance jusqu’au soir de la vie.

En un mot, c’est un véritable art de vivre.

L’Hygiénisme enseigne les principes de base pour tous, mais chacun doit doser chaque facteur de santé selon son propre pouvoir d’assimilation pour devenir ainsi l’artisan de sa santé.

« Nous sommes ce que nous mangeons » disait un des premier hygiéniste de tous les temps :

Hippocrate, le père de la médecine 460 avant JC

Dominique Bombino Hygiéniste Iridologue, vous reçoit pour une étude et conseils personnalisés.

Conseils en detox et régénération.

Praticien de soins Energétiques et Reconnectifs

Praticien Bodhypnosis

dominique.bombino@neuf.fr

 tel : 06 07 03 76 59

dominique-bombino-drosana
Drosana ma photo

Drosana Nasso 

Hygiéniste et conseillère en alimentation vivante. 

Recette saines et créatives.

Soins intuitifs 

Drawsana@gmail.com

La Zéolithe clinoptilolite activée: le puissant détoxifiant naturel

zéolithe-clinoptlolite-pure-activee-metaux-lourds-drosana

Zéolithe clinoptilolite pure et activée est votre alliée naturelle pour votre bien être et une santé optimale

poudre-verte-zéolithe clinoptilotite-pure-active-drosana
Zéolithe origine des Carpathes

Découvrez la puissance de la Zéolithe clinoptilolite, un trésor naturel au service de votre bien-être

Elle est 100% pure, ultra-fine (0 à 20 μm) et naturellement activée, offrant ainsi une chélation (nettoyage)  efficace des métaux lourds, toxines, pesticides, herbicides et bien plus encore…

Les Bienfaits de la Zéolithe Clinoptilolite

1. Détoxification Complète :

La Zéolithe agit comme un balai naturel pour votre organisme, débarrassant définitivement votre corps de ses impuretés. Elle chélate efficacement les métaux lourds et autres substances nocives.
Elles les emprisonne dans sa structure alvéolée particulière afin de les éliminer par les voies naturelles, sans encombrer l’organisme.
Elle offre ainsi une désintoxication en douceur, favorisant un équilibre intérieur optimal, sans effets secondaires.

2. Antioxydant Puissant:

Grâce à ses propriétés antioxydantes, la Zéolithe emprisonne les radicaux libres, contribuant ainsi à la prévention du vieillissement prématuré et des maladies chroniques tout en renforçant le système immunitaire et réduisant les risques de maladies liées au stress oxydatif.

3. Renforcement du Système Immunitaire :

En agissant comme un immunomodulateur, la Zéolithe renforce votre système immunitaire, vous protégeant ainsi contre diverses infections et inflammations.

3. Équilibre Acido-Basique :

Maintenez le pH de votre corps dans une plage idéale (entre 7,35 et 7,45) grâce à la Zéolithe, favorisant un environnement alcalin propice à la régénération cellulaire, facteur de bonne santé.

5. Soutien Hormonal :

Stabilisez et équilibrez vos hormones avec la Zéolithe, offrant des avantages significatifs pour les troubles du cycle, l’infertilité et même pendant la grossesse

Mais aussi :

Amélioration de la santé intestinale : La Zéolithe favorise une flore intestinale équilibrée, contribuant à des fonctions digestives optimales et à une absorption efficace des nutriments.
Système digestif : Stabilise et régule, favorise une meilleure récupération des brûlures digestives.
Système circulatoire : Améliore la pression artérielle, réduit les œdèmes, renforce le muscle cardiaque.
Sport : Accroît l’endurance, soulage les douleurs après l’exercice, élimine l’excès d’acide lactique.
Renforce le système immunitaire, le système gastro-intestinal…
Soutient le bien-être mental.

Un Héritage des Carpathes :

  • Pureté exceptionnelle : Notre Zéolithe est extraite avec soin dans les gisements des Carpathes, garantissant une pureté exceptionnelle. 
    Elle est 100% pure, ultra-fine (0 à 20μm) et naturellement activée, garantissant ainsi une qualité supérieure.

  • Usage polyvalent : Utilisée en interne, la Zéolithe est bénéfique pour divers problèmes de santé, y compris l’acné, les démangeaisons, la dermatite et bien plus encore.

  • Effets positifs post-Chernobyl : Utilisée pour filtrer les effluents radioactifs après la catastrophe de Tchernobyl, la Zéolithe a démontré son efficacité en réduisant la radioactivité de 70 à 80%.

Les pouvoirs de la zéolithe selon le Professeur Karl Hecht :

  • Détoxination Globale : La Zéolithe canalise les substances toxiques grâce à ses capacités d’échangeurs d’ions, nettoyant ainsi l’ensemble du corps humain.

  • Reminéralisation et antioxydation : Ses qualités anti-oxydantes et reminéralisantes favorisent la concentration, équilibrent le PH sanguin, réduisent la fatigue et augmentent la résistance physique.

  • Dépollution des métaux lourds : La Zéolithe décolle les métaux lourds des parois cellulaires, rétablissant l’absorption des minéraux essentiels.

La Zéolithe Clinoptilolite : Un trésor harmonisant lié aux 4 éléments

La Zéolithe clinoptilolite, issue d’une roche volcanique éteinte par la mer, est un trésor harmonisant qui puise sa vitalité des énergies de la terre, de l’eau, de l’air, et du feu. Cette fusion unique confère à la Zéolithe une capacité exceptionnelle à éliminer les impuretés et à rétablir l’équilibre énergétique holistique.

Choisir la Zéolithe clinoptilolite, c’est opter pour un des rare minéral  lié aux forces élémentaires fondamentales, contribuant ainsi à un bien-être global.
Mais ce n’est pas tout, la Zéolithe clinoptilolite se distingue comme la seule  à être efficace et utilisable pour une détoxication optimale.

Explorez la puissance harmonisante de la Zéolithe et offrez à votre corps le cadeau d’une détoxication bienveillante et efficace.

Petit rappel sur l’intoxication cellulaire :

Au fil du temps, sans nettoyage, le corps ne sait plus quoi faire des toxines qu’il accumule.

Il se créent alors des dépôts de déchets dans les articulations, les tissus adipeux, le foie, la peau, les intestins, les reins… C’est ce qu’on appelle les radicaux libres, responsables de vieillissement prématuré, maladies chroniques, artériosclérose, cancers, diabète, inflammation de l’intestin, rhumatismes.

Pourquoi ?
Pendant le processus de digestion, et selon le type d’alimentation, de nombreux polluants se créent continuellement et doivent être absolument éliminés pour rester en bonne santé.

Ors, les organes sont souvent incapables de gérer une telle quantité de poisons, surtout avec des aliments non physiologiques ultra-transformés, OGM…

Le corps s’empoisonne lui-même par ses déchets.

La détoxination est le principal pilier pour retrouver et conserver une bonne santé

Faites le Choix de la Régénération avec Notre Zéolithe Pure et Naturelle

Commandez maintenant pour offrir à votre corps le meilleur de la Zéolithe Clinoptilolite. Contactez-nous pour des conseils personnalisés et commencez votre voyage vers une vie plus saine et équilibrée.

Commandez maintenant et libérez le pouvoir régénérateur de la Zéolithe dans votre corps.

Mode d’emploi de la zéolite

Comment Intégrer la Zéolithe dans Votre Vie ?

Ajoutez une petite cuillère à café de Zéolithe à votre routine quotidienne pour une prévention efficace. Pour une cure de désintoxication de métaux lourds, optez pour 1 cuillère à café (5 grammes) avant chaque repas principal. N’oubliez pas de boire abondamment d’eau pour soutenir le processus de nettoyage. ( utilisez une cuillère en bois ou en plastic).

Pour la première cure je vous conseille de la faire durant 3 mois, puis une cure de 1 mois tous les 3 mois en entretien.

Une cure d’un mois à chaque changement de saison est salutaire. 

Il n’y a pas de contre indication pour les enfants.

N‘hésitez pas à nous contacter pour des conseils personnalisés.

Bonne régénération

Liste de jus de légumes frais pour la santé

propriétés-jus-thérapeutiques-santé-legumes-fruits-grainedeveil

Voici une liste des propriétés de jus de légumes frais. atout indispensable pour une bonne santé.

Un jus de légumes est une véritable source de nutriments bio-disponibles (assimilés par nos cellules). Bien utilisé il peut vraiment être un outil thérapeutique comme il l’a été pour nous.

 Lisez cet article 

jus thérapeutique drawsana

Comprendre ce qu’un jus de légumes peut vous apporter et  comment ça marche?

extracteur ou centrifugeuse Drawsana
Quelle différence y a t il entre un extracteur et une centrifugeuse.

 

Oui mais quel appareil choisir ?  Mon expérience de plus de 15 ans de consommation de jus:

Savoir quel appareil choisir: un extracteur ou une centrifugeuse … Lisez ceci !

Quelques propriétés de fruits et légumes communs :

Ail : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Extrême nettoyant des voies digestives. Antiparasitaire.

Artichaut : Très bon pour le foie, ainsi que toute la famille des chardons. Attention, goût très amer, ce qui le rend très actif sur le foie, donc à doser doucement au début.

Asperges : On peut la manger crue ou la passer en jus. Privilégier l’asperge verte, l’asperge blanche ne contenant presque aucun minéral ni chlorophylle. Le jus pomme /asperge verte est très bon pour la peau, notamment contre l’acné.

Basilic : Recommandé pour les personnes en fatigue chronique. Endrocrino-régulateur : permet de stabiliser tout le système endocrinien, d’apporter repos, quiétude, bien-être, aux personnes en perturbation thyroïdienne.

Betterave : Très bonne pour régénérer le sang et le foie, en stimulant la construction des globules rouges.

Blettes ou bettes : Riches en minéraux. Riche en acide oxalique, donc assiste le péristaltisme intestinal. Les choisir les plus vertes possibles.

Carottes : Excellente base de jus pour le corps entier, notamment pour les intestins. Riches en antioxydants et très reminéralisantes.On peut aussi utiliser les fanes de carottes. S’il n’y avait qu’un légume à garder ce serait la carotte! 

Céleri branche : Riche en minéraux. Particulièrement agréable par temps chaud et, donc, risque de donner froid en hiver. Facilite la fluidification du sang. Parmi les légumes cultivés, c’est la source la plus concentrée de sodium, une véritable bombe minérale à utiliser dans ses jus !

Cerise : Très astringente et très puissante.

Chardon-marie : Très bon pour le foie, ainsi que toute la famille des chardons.

Chénopode blanc : Même famille et donc mêmes principes que les épinards.

Chou, chou-fleur, brocoli et toute la famille des choux : Les gaz causés par le jus de chou ne sont pas liés au produit lui-même, mais à la déséquestration des gaz contenus dans les intestins. Augmenter la dose progressivement, de manière à ce que la quantité de gaz reste acceptable. Les choux ne causent pas de gaz, ils les révèlent.

Citron : On peut, si on le souhaite, en mettre dans tous ses jus, pour son goût tonique, sa charge énergétique, son aspect détoxinant, sa capacité à dissoudre les calcifications et calculs, mais aussi parce que, étant antioxydant, il permet de conserver ses jus plus longtemps. Avec ou sans la peau. Le citron est un astringent majeur, il facilite le mouvement de la lymphe et permet de dépasser beaucoup de crises de détoxination.

Clémentine : Excellente pour les glandes surrénales, sans la peau

Concombre : À utiliser avec la peau. Très reminéralisant. Excellent diurétique. Particulièrement agréable par temps chaud. Véritable remède pour la peau.

Coriandre : Très utilisée pour la détoxination des métaux lourds. Très détoxifiante en jus.

Courgette : Permet de donner du velouté aux jus par temps chaud. reminéralisante et rafraîchissante

Cresson : pour dégager les voies respiratoires

Curcuma : La racine de curcuma fraîche (à trouver en magasin bio) est un régulateur de l’inflammation extrêmement puissant en interne. On peut la passer en jus pour désenflammer ses intestins. Il est intéressant de l’associer au poivre noir  ou au gingembre pour multiplier les effets de la curcumine (principe actif du curcuma).

Épinards : Leur acide oxalique (non toxique cru) favorise le péristaltisme intestinal. Riche en chlorophylle.

Fenouil : Les semences, le bulbe et le feuillage du fenouil (sauvage ou cultivé) sont carminatifs (comme les semences de cumin et de carotte), ce qui signifie qu’il va aider à expulser les gaz des intestins. Ami des intestins ballonnés. Rafraîchissant par temps chaud.

Fenugrec : Intéressant en graines germées, pour nettoyer le foie et le pancréas.

Fruits rouges : Fraises, framboises, myrtilles, groseilles, cassis, etc. Excellents ajouts aux jus, chargés en antioxydants, de la nutrition à l’état pur.

Gingembre : À associer au curcuma, excellent pour la digestion, carminatif.

Graines germées jusqu’au vert : Par exemple l’alfalfa (luzerne) pour obtenir de la verdure bio chez soi. Ne passer en jus que la partie verte, pas la graine. Chargées en minéraux.

Grenade : On peut en faire un jus très astringent, qui aide à faire bouger la lymphe et remplace avantageusement le café. Attention, ce jus est tellement puissant qu’il peut donner la nausée quand on n’en a pas l’habitude.

Herbe de blé : Régénérante, riche en protéines et en minéraux. À faire pousser chez soi. À inclure progressivement car peut provoquer de fortes réactions.

Laitue et autres salades : Riche en minéraux, en principes amers, notamment la scarole et la romaine. Plus une salade est verte, plus elle est riche en minéraux et en principes actifs.
Scarole : Pour régénérer le cortex des glandes surrénales.

Mâche : Riche en fer, en chlorophylle et en oxygène.

Mandarine : Excellente pour les glandes surrénales. sans la peau

Mauve : Adoucissante pour les intestins.

Melon : Très détoxinant et actif sur les reins. À utiliser avec la peau (BIO)

Menthe : Très rafraîchissante.

Oignon : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Spécifique des voies respiratoires.

Oranges : Forte charge énergétique, aspect détoxinant, capacité à dissoudre les calcifications et calculs. À utiliser sans la peau, car elle contient des huiles essentielles extrêmement puissantes. Le jus d’orange génère des réactions de nettoyage très puissantes : vérifier l’état de ses émonctoires avant d’en consommer de grandes quantités. Les longues cures de jus d’orange pour les personnes déminéralisées et fatiguées sont à proscrire. Toujours tester de petites quantités de jus d’orange pur, puis augmenter les quantités progressivement.

Ortie :  c’est la panacée! Très reminéralisante, très riche en fer et en éléments actifs. Attention au lieu de récolte, car l’ortie concentre les produits actifs de son environnement( pollution ect… ) . Plante majeure de tout le système glandulaire.

Pastèque : Très détoxinante. À utiliser avec la peau (si BIO )  qui contient un précurseur de l’arginine, permettant notamment de lutter contre la fonte musculaire chez les personnes âgées. Très régénérante pour la sphère rénale.

Pêche, brugnon, nectarine : Fruits très doux, à inclure  (attention aux noyaux dans l’extracteur)

Persil : Fluidifiant sanguin, à prendre avec modération, notamment pour les femmes qui ont des règles trop abondantes. Recommandé pour les personnes en fatigue chronique.

Piment : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Très actif sur la sphère digestive. Antiparasitaire majeur. Vasodilatateur : augmente les échanges immunitaires et nutritifs dans le corps.

Pissenlit : Comme toutes les plantes amères, très bon pour le foie. ( feuilles et racines)

Plantain : Efficace pour aider à faire circuler la lymphe.

Poireau : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant. Voir oignon.

Poivron : Le poivron vert est indiqué pour la production de collagène. Excellent jus l’été, proche du gaspacho : poivron rouge, concombre, tomate et verdure.

Pomelos / pamplemousses : Forte charge énergétique, aspect détoxinant, capacité à dissoudre les calcifications et calculs. À utiliser sans la peau, car elle contient des huiles essentielles extrêmement puissantes.

Pommes : Excellente base de jus, notamment avec les ingrédients forts et amers, qu’elle rend faciles à boire grâce à son goût sucré. Leur pectine forme un mucilage qui aide à guérir la membrane intestinale en la désenflammant. Éviter les pommes farineuses, qui ne font pas beaucoup de jus. À inclure généreusement ( sauf pb de glycémie) 

Pommes de terre : Leur potasse est bonne contre les ulcères mais à utiliser avec parcimonie. 

Prêle : Très reminéralisante.

Radis / radis noir : À utiliser avec parcimonie car potentiellement très irritant.

Raisin : Très détoxinant. Principes astringents. Vérifier que les émonctoires fonctionnent bien avant d’en prendre en grande quantité.

Rhubarbe : À utiliser avec modération, car très puissante. Feuilles et tiges. Drainante

Roquette : Pour régénérer les poumons. Remet les toxines en circulation. Assainit le tube digestif.

Tomate : Délicieuse en jus, à inclure largement, que l’été.

Topinambour : À utiliser avec parcimonie. Le jus de topinambour contient des sucres complexes, qui peuvent occasionner beaucoup de flatulences.

Vanille : Donne un goût très agréable aux jus de fruits

Les personnes qui présentent un trouble du métabolisme des sucres, comme le diabète, ne pas dépasser 1/4 de fruits dans les jus, voire moins d’1/4 pour les cas avancés de diabète de type 1. 

Au fur et à mesure que le système se nettoiera et se détoxinera, la capacité du corps à tolérer les sucres des fruits s’améliorera. mais toujours les associer à un jus de légumes pour ralentir l’absorption ou ajouter des graines de chia.

Et pour finir …
Découvrez mon outil favori pour faire tous ces bons jus frais : ICI

Merci pour le travail de recherche de Dominique Bombino et de Norman Walker. 

Bonne régénération et prenez soin de vous !

Drosana

Dominique Bombino est hygiéniste et iridologue, il s’est soigné voilà 15 ans grâce aux jus de légumes entre autre!

www.detoxetbienetre.fr

Extracteur lent ou centrifugeuse, que choisir ?

jus extracteur jus centrifugé drawsana

Quelle est la différence entre un jus centrifugé et un jus extrait lentement ?

Voyez-vous une différence entre ces deux verres de jus? Non?
Et pourtant !

C’est la grande mode des jus de légumes, des jus verts etc..Super!  
Mais qui sait vraiment ce que l’on boit?

Selon le type d’appareil le jus sera très different.

Jus extrait avec un extracteur à jus:

Un jus de fruits extrait avec ce procédé d’extraction : à froid et à une vitesse lente (40/85 tours/mn) garde intacte ses propriétés nutritives, les enzymes et les minéraux et leur charge électrique.

Vous pouvez les conserver 24 heures au frais !

En savoir plus ?

Jus extrait avec une centrifugeuse :

Une centrifugeuse  tourne à très haute vitesse, de par ce fait elle casse les molécules, des nutriments et génère en tournant sur un axe central un champs électrique (polarité inverse) qui modifie la valeur électrique de l’aliment.

Les nutriments ne sont plus assimilables. 

Il ne se conserve pas.

Or, pour faire face à n’importe quel problème de santé, notre organisme a besoin de se nettoyer et de se régénérer.
Il va pouvoir le faire principalement  grâce à l’apport de minéraux (équilibre acido-basique) et d‘enzymes
Les carences minérales sont la première cause de maladies.

Notre alimentation industrielle, OGM,  pasteurisée, trop cuite… dénature les propriétés des fruits et légumes qui contiennent de moins en moins de ce dont nous avons besoin.

La digestion elle même utilise une grande partie des nutriments pour son fonctionnement …que nous reste-il? 

Le seul « aliment » (à ajouter à notre alimentation) qui ne nécessite pas de digestion (pas de fibres) est le jus de légumes!
Tous ses nutriments sont directement assimilables et aident le corps à se nettoyer et peu à peu à se régénérer 

Une hygiène de vie adaptée et une cure du jus aident vraiment le corps à revenir à un état d’équilibre et de bonne santé!

Alors apportez des jus dans votre vie pour retrouver ou garder une belle santé !

Savoir plus sur les jus qui guérissent 

Manger cru ou « La vie en abondance » by Irène Grosjean

legumes-manger-vivant-nourriture-crue-drawsana

Manger cru, ou "la vie en abondance"
selon Irène Grosjean!

Et si… notre santé était le résultat de principes de vie  simples , un retour au sources … Et si… une certaine hygiène de vie pouvait nous permettre de vivre jusqu’à un âge avancé avec plein d’énergie, de mobilité et sans douleur ?

Et si… des méthodes ancestrales comme le jeûne, les purges et les mono-diètes pouvaient prévenir et guérir nombre de nos maux ? Et si… le nettoyage de nos humeurs pouvait booster notre humeur et chasser nos angoisses ?

Et si… une certaine manière de penser et d’agir pouvait nous conduire à l’expérience tant recherchée d’un véritable bien-être ?

Et si… nous étions réellement les architecte de notre vie et capable de la transformer à n’importe quel moment ?

Voici le message qu’Irène Grosjean, docteur en naturopathie, nous transmet après plus de 60 ans de recherche et de pratique. D’une santé vraie, totale et naturelle sur tous les plans…

Merci Irène !

 

fruits santé la vie en abondance

Comme le docteur Jérôme Bernard-Pellet, végétalien et ardent défenseur du végétalisme:  » certes les êtres humains peuvent survivre avec bien des régimes alimentaires y compris carnés et avec des produits laitiers, mais le meilleur régime, celui qui permet de vivre longtemps, en très bonne santé est  le régime végétalien ».

 Les autres régimes sont générateurs de maladies, cardio-vasculaires, de diabètes de plus en plus fréquents, de cancers, de maladies dégénératives et d’obésité.

Or à quoi sert la cuisson ?

A cuire les aliments qui nécessitent une cuisson pour être acceptables et digestes: Viandes, céréales, légumineuses et féculents… tous ces aliments ne sont pas mangeables tels quels. 

Si nous les rencontrons dans la nature, nous ne pouvons tendre la main pour les manger, au contraire des fruits, des feuilles de salades, des fruits non sucrés (tomates, concombres, poivrons…) et des graines oléagineuses et noix. Non seulement ces aliments peuvent être mangés pris dans la nature dans leur état initial, et de ce fait n’ont pas à subir d’altération par la chaleur mais en plus ils sont les plus digestibles et les plus nutritifs.

Quelles sont les conséquences d’une  cuisson ?

La cuisson dénature les nutriments des aliments qu’elle chauffe et crée des sous-produits toxiques qui à force, tout le long d’une vie, usent et fatigue l’organisme, jusqu’à la maladie.
Les viandes cuites créent un excès d’acide urique et d’ammoniac dans le corps, qui sont deux toxiques. 

Les protéines des aliments cuits sont dénaturées, les liaisons peptidiques ne sont pas séparées en acides aminés et sont considérées par l’organisme comme des envahisseurs dont il faut se débarrasser. Les reins n’arrivent pas à éliminer ces substances, et cela crée des calculs rénaux ou de l’insuffisance rénale. 

Les protéines végétales sont de ce fait bien plus efficaces et bio-disponibles que les protéines animales, contrairement à ce qu’on entend dire.

Les céréales provoquent de la fermentation dans le colon, qui alors produit des gaz, de l’alcool et de l’acide acétique, violents poisons  qui tuent les cellules avec lesquels ils entrent en contact.

Les graisses deviennent cancérigènes et les sucres se caramélisent avec la réaction de Maillard, qui crée des sous produits cancérigènes aussi.
La cuisson dénature les nutriments et n’apporte pas de plus d’un point de vue nutritionnel.

Mis à part le fameux lycopène de la tomate qui augmente à la cuisson, mais que l’on retrouve dans d’innombrable légumes …tous les nutriments sont endommagés ou carrément détruits une fois chauffés, laissant des nourritures remplies de calories vides.
De plus, il n’y a pas de nutriments essentiels dans la viande, les céréales, les légumineuses ou les laitages, qui ne soient  aussi présent dans les végétaux crus, fruits, légumes et noix et dans le forme la plus facile à digérer.

 

Que se passe t-il lorsque on mange cru ?

En mangeant cru  l’organisme n’a plus à éliminer les produits toxiques et à rétablir l’équilibre acido-basique mis à mal par les nourritures acidifiantes fragilisant ainsi nos os et nos dents (alors que les légumes sont alcalinisants). Il n’a plus à digérer des plats lourds  raffinées et recuits.

Ainsi allégé dans son travail, le corps se nettoie et se guérit tout seul.

Avec une alimentation crue végétale, associé à de bonnes pratiques de vie, l’homme développe rarement des maladies, ni chroniques ni bénignes.

Les problèmes de constipation disparaissent et  le temps du transit passe à 24 heures ou moins, alors que certaines nourritures stagnent dans le colon 72 heures ou plus.

Durant ces longs temps de présence dans les intestins, les nourritures fermentent et putréfient. Une toxémie se crée à cause des toxines coincées dans le colon.

C’est aussi l’origine de disbiose intestinale.


En mangeant principalement des fruits, légumes et feuilles vertes, vous obtenez les ratios optimum pour les être humains de protéines, lipides et glucides, de 80-10-10 :
    – 80 %  min de feuilles et fruits sucrés
   – 10%  max de lipides de végétaux et quelques noix ou fruits gras
   – 10% au maximum de protéines végétales, graines et noix également.
On en ressent très vite les bienfaits.

Les gens qui suivent une alimentation crue faible en gras (il en s’agit pas de se gaver de noix de cajou ou d’amandes) disent partout combien ils ont amélioré leur vie et leur santé, et on plus dl’énergie pour faire plein de choses !

Le brouillard mental disparait, notre esprit est plus clair,  l’envie d’Etre et de réaliser (SE réaliser) revient.

On peut néanmoins rencontrer des problèmes, des moments de doute, on peut avoir encore des envies de nourritures raffinées ou grasses parce que le cerveau propose en général ce qu’il a l’habitude de proposer depuis de nombreuses années et qu’on a des automatismes, et parce que notre flore intestinale gèrent ces envies …voir l’article  « et si nos intestins gèraient nos envies? »

Bien sur il faut se respecter et se faire plaisir , manger cru, faire doucement  lors d’ un changement alimentaire est indispensable.

 c’est pourquoi il est important de commencer par changer le mode de cuisson , plus de vapeur … toujours précédé de verdure, de légumes lacto-fermentés, d’aliments crus , ou d’un jus de légumes extrait à froid avec un extracteur  Jazz max. 

Bonne régénération !

N’hésitez pas à me contacter pour des conseils personnalisés.

Suivez ma chaine youtube Drawsana pour avoir des astuces et recettes faciles rapides!

Les légumes lacto- fermentés: une réserve de vitamines même en hiver

alimentation-vivantlegumelacto-fermentes-drawsana

Des légumes lacto-fermentés sont riches en vitamine, en minéraux et sont une formidable nourriture pour notre flore intestinale.

Dans la médecine de nos ancêtres, les aliments lacto-fermentés ont toujours été présents.
legumes l f

Dans les pays de l’Est, les aliments lacto-fermentés étaient indispensables pour conserver les légumes et ainsi avoir une source de vitamines fraiche en hiver.
Ils sont reconnus aujourd’hui pour leur action bénéfique sur le fonctionnement de l’intestin.

Une fermentation est la transformation de substances organiques ( légumes) sous l’action d’enzymes ( ferments ) produites par des micro-organismes.

Comment se fait la lacto- fermentation?

Le processus de fermentation se déclenche lorsque les conditions de température, d’acidité, d’oxygène et de nutriments, favorables aux micro-organismes sont réunies.
Ceux-ci synthétisent alors les enzymes nécessaires à la décomposition des grosses molécules (tels les glucides qui leur fournissent l’énergie) en molécules plus petites qu’ils peuvent assimiler.
Il s’ensuit  alors une succession complexe de réactions chimiques qui conduisent au produit final : la lacto-fermentation!

La conservation des légumes par la fermentation lactique

La conservation par fermentation lactique consiste à favoriser le développement des bactéries lactiques. Ces bactéries produisant de l’acide lactique, le milieu s’acidifie progressivement et empêche la prolifération des autres micro-organismes, notamment les micro-organismes pathogènes ou indésirables comme les moisissures.

La lacto-fermentation des légumes se déroule en trois phases :

La pré-fermentation

Elle dure en général 2 ou 3 jours, de très nombreuses espèces de micro-organismes se développent.
Les légumes commencent à se décomposer et à ramollir.

L’acidification

Elle démarre quand les bactéries lactiques prennent le dessus sur les autres micro-organismes. 
De nouvelles substances se produisent:  l’acide lactique bien sûr, mais aussi des vitamines et d’autres composés.

La consrvation 

Le PH (acidité) du milieu atteint une valeur inférieure à 4,1 (au bout de 2 ou 3 semaines), les micro-organismes indésirables ne peuvent plus se développer. 

Les légumes lacto-fermentés peuvent se conserver ainsi plus d’une année, plus,  dans de bonnes conditions.
J’ai entamé récemment un bocal de 2018 ( de deux ans )

Toujours aussi … délicieux!

La pratique : faire ses legumes lacto-fermentés

Les légumes :

Il est possible de faire lacto-fermenter la plupart des légumes (ail, côte de bette, betterave, carotte, céleri, champignons, choux de toutes sortes, concombre, courgette, fève, haricot vert, navet, oignon, petit pois, poivron, potiron, radis, scarole, tomate…). Ils doivent être issus de culture naturelle : une des principales causes d’échec lors de la lacto-fermentation est l’utilisation de légumes ayant subi des traitements ou des amendements chimiques.

Les aromates :

Ail, aneth, coriandre, cumin, estragon, feuille de cassissier, griottier, framboisier, genièvre, laurier, moutarde, piment, raifort, sarriette, thym… Non seulement les aromates apportent saveurs et arômes aux préparations, mais ils sont également riches en substances actives. Ainsi, l’ail, les baies de genièvre et le piment contribuent à empêcher la pourriture ; les feuilles de framboisier et de cassissier sont riches en bactéries lactiques ; les baies de genièvre et le cumin facilitent la digestion de la choucroute…

L’eau :

 Il est recommandé d’utiliser de l’eau de source. Evitez l’eau en bouteille qui est « morte ». Si l’on utilise de l’eau du robinet, il faut la laisser reposer une nuit ou la faire bouillir quelques minutes pour que le chlore s’évapore. pour ma part j’utilise l’eau Kangen. 

Le sel marin:

Il est recommandé pour sa teneur en minéraux et en oligo-éléments ( j ai une préférence pour le sel rose de l’Himalaya!) La quantité de sel nécessaire dépend de la qualité des légumes.  1 litre d’eau pour 5 g de sel. Un manque de sel peut conduire à une fermentation alcoolique et au pourrissement des légumes.

Le sel favorise les bactéries lactiques au détriment des autres organismes. L’activité des micro-organismes aérobies lors de la pré-fermentation est donc fortement influencée par la présence en sel.

Ce sont ces micro-organismes qui ramollissent les légumes. Si l’on veut des légumes croquants, on mettra plus de sel, si l’on veut les amollir, on en mettra moins.

Les légumes lacto-fermentés en video avec Drawsana et Litchie!

Quelles sont les propriétés des légumes lacto-fermentés

La lacto-fermentaion contient:

L’Acide lactique
Facilite la digestion, fournissant des sucs digestifs, régularise l’acidité de l’estomac, facilite la décomposition des protéines et favorise l’assimilation du fer.
Il favorise également le métabolisme et la respiration cellulaire (il est souvent préconisé dans le traitement des cancers). C’est également un désinfectant naturel qui a déjà permis de guérir des cas de dysenterie aiguë.

Vitamines en teneur généralement élevée. La fermentation assure une bonne conservation des vitamines présentes dans les légumes (l’acidité du milieu est favorable à la conservation de la vitamine C), mais les microorganismes synthétisent également de nouvelles vitamines notamment B et C. D’autres substances sont produites.

Dans la choucroute, de la choline qui abaisse la pression sanguine et évite l’accumulation des graisses dans le foie et de l’acétylcholine dont l’action sur le système nerveux végétatif assure un plus de calme et un bon  sommeil.

Les bactéries et les ferments lactiques sont naturellement présents dans l’intestin où ils jouent un rôle prépondérant (digestion des glucides et des protéines, synthèse de vitamines B et K, inhibition des germes pathogènes…).
Le bon fonctionnement de l’intestin est indispensable à une bonne santé. L’ingestion de légumes lacto-fermentés favorise la flore intestinale souvent malmenée par une mauvaise alimentation ou l’absorption de médicaments (notamment les antibiotiques).
 

De nombreuses  maladies s’accompagnent d’une mauvaise fonction intestinale et le rétablissement de cette fonction est un atout majeur pour la guérison.

Les légumes lacto-fermentés sont également fortement recommandés aux diabétiques : les glucides sont en grande partie décomposés et l’acide lactique active les sécrétions du pancréas

L’ensemencement n’est pas indispensable, il favorise et guide la fermentation.
Le jus de préparations lacto-fermentées permet un démarrage rapide de la fermentation.

Les récipients, les bocaux en verre à vis (que l’on récupère aisément), tout comme les bocaux à joint, conviennent parfaitement( je préfèe ceux-là!) 

Il existe des pots à joint d’eau sont des récipients spécialement conçu pour la lacto-fermentation : ils laissent s’échapper le gaz carbonique produit par la fermentation mais empêche l’entrée d’air et donc d’oxygène néfaste à la lacto-fermentation.
Traditionnellement, on utilisait des récipients ouverts (tonneau en chêne, pot en grès), ces récipients nécessitent plus d’attention et une mise en place plus compliquée (linge, planchette, pierres…)

Recettes
Il existe de très nombreuses recettes pour préparer les légumes lacto-fermentés avec autant de variantes selon ces deux variantes

 Soit :
Réduire les légumes en petits morceaux (émincés ou râpés), les mêler au sel et aux aromates, remplir le récipient en tassant fortement, la taille des morceaux influe sur la quantité  d’eau et surtout de sucres libérés lors de la fermentation et donc sur l’acidité du produit final.
Des légumes entiers ou des gros morceaux libèreront peu de sucre et seront moins acides.
On peut éventuellement, couvrir d’eau si les légumes n’ont pas rendu suffisamment de jus,  fermer le récipient ou placer la planchette pour les récipients ouverts.

Soit :
Laisser les légumes entiers (haricot, bouton de fleurs, cornichons) ou coupés en morceaux, préparer une saumure (30 gr. de sel par litre), remplir le récipient de légumes, couvrir avec la saumure, fermer le récipient ou placer la planchette pour les récipients ouverts.

La fermentation

Une fois la préparation achevée, la fermentation est influencée par la température à laquelle on place les pots. Au départ, il est important d’avoir une température supérieure à 15°C et inférieure à 25°C pour que la fermentation démarre rapidement, la température optimale se situant, selon les légumes, entre 18°C et 22°C.

Laisser les pots dans la cuisine pendant 3 jours puis de les placer dans un endroit plus frais (la cave, le cellier…) jusqu’à consommation.

Pour la phase de stockage, un endroit frais  et sombre est parfait . (cave sellier ..)

 Si la température s’élève au-dessus de 10°C, cela ne compromet en rien la conservation des aliments, ils seront simplement un peu plus acides. Elle influence cependant la durée de conservation mais les légumes se conservent aisément plus d’un an même si la température est supérieure à 10°C.

La température :

Plus la température est élevée, plus les bactéries sont actives.

Durant la pré-fermentation, une température élevée favorise l’amollissement des légumes. Une température basse lors de la phase de stockage permet de conserver des sucres nécessaires à la formation des arômes. Ainsi, les préparations faites en été ont tendance à être plus acides et moins goûteuses, les sucres s’étant transformés en acide lactique.

 Comment savoir si la lacto-fermentation est réussie ?

La lacto-fermentation est un procédé de conservation sûr, je ne connais pas de cas d’intoxication suite à l’ingestion de tels aliments. De toutes façon, la simple observation du bocal indique si la fermentation est réussie ou non… Les légumes obtenus doivent être appétissants, d’une saveur agréable et acidulée. Une mauvaise fermentation dégage une odeur pas appétissante et les aliments ont un goût de moisi ou de pourri,  (légumes non immergés).

Pour la choucroute par exemple, les épices peuvent varier selon vos gouts et envies , fenouil , carvi etc….

Et voilà maintenant la plus simple des recette : la choucroute

  • Choux blanc 
  • Sel marin
  • Baies de genièvre

 Couper le choux en fines lanières dans un grand saladier, saupoudrer légèrement de sel pour faire dégorger l’eau du choux en massant.

Ajouter les épices , baies de genièvre …

Remplir le bocal en verre, bien tasser  pour enlever l’air (pour avoir une fermentation anaérobie) 
Remplir et tasser jusqu’au bord.
Le chou doit baigner dans son jus.

Mettre une feuille entière dessus pour maintenir le tout sous l’eau,  bien tasser.  Parfois je mets un galet plat pour maintenir les légumes sous le jus. 

Ne pas fermer le pot hermétiquement car il y a émission de gaz carbonique et il peut s’échapper un peu de liquide. (prévoir un ravier en dessous)

Laisser fermenter 2 à 3 semaines à 15˚.
Ne pas dépasser 20° même si la fermentation est d’autant plus rapide qu’il fait chaud.

Après quelques semaines, il n’y a plus de petites bulles qui remontent à la surface. On peut alors fermer le pot hermétiquement et le conserver dans une pièce froide ou au réfrigérateur plusieurs semaines.

S’assurer que les légumes baignent dans leur jus. S’il en manque, ajouter un peu de saumure dans le pot avant de le fermer hermétiquement.

 On peut préparer des betteraves, carottes … lacto-fermentées râpées (même procédé que la choucroute) soit en tranches ou entières (si elles sont très petites) dans la saumure.  

Mais aussi un précieux allié avec du jus de légumes frais  lactofermenté. 

Délicieux !

Aventurez-vous à composer des mélanges  créatifs : carottes, choux, navets, pommes…

Pensez à prendre une cuillère de légumes fermentés en entrée  avant chaque repas, cela favorisera nettement votre digestion. 

Belle régénération